The Classic Sweet Roll / viennoiseries à la pâte danoise

Voilà un nom bien étrange pour une merveilleuse viennoiserie !

Nadia nous propose un concours sur le petit déjeuner et le goûter autour du monde !

89227237_p

en partenariat avec

89323057_p89455319_plogo

Après quelques recherches me voilà sur le site de Joe qui regorge de recettes danoises !

Apparemment au Danemark les viennoiseries à base de pâte danoise (équivalence de notre pâte levée feuilletée ) est une institution !

J’ai gardé son façonnage mais j’ai pris la recette de la pâte chez Isa en y apportant mes modifications  😉

Je vous emmène donc en voyage au Danemark pour le goûter !

Avec cette quantité de pâte on obtient une 20 aine de petites viennoiseries ! J’ai réalisé 10 Classic Sweet Roll et une 10 aine de petits pains au chocolat.

28 grs de levure fraîche ou 1 càs de levure sèche active (1 sachet de levure Vahiné)

 125 ml  de lait tiède

 65 grs de sucre

Zeste fin d’une orange (1/2 orange)

3/4 càc de cardamome moulue

1,5 càc d’extrait de vanille (2 càc)

1/2 gousse de vanille fendue et grattée

2 gros oeufs battus

60 ml de jus d’orange

420 grs de farine

1 càc de sel

 Pour le pliage :

180 grs de beurre

farine pour plan de travail

Pour la garniture :

confiture

chocolat

praliné

Combiner la levure et le lait dans le bol d’un mélangeur équipé de la palette et mélanger  à basse vitesse.

Ajouter lentement le sucre, le zeste orange, le cardamome, l’extrait de vanille, les graines de vanille, les oeufs, et le jus d’orange. Mélanger bien.

Changer la palette par le crochet pétrisseur et ajouter le sel avec de la farine, une tasse à la fois, en augmentant la vitesse, jusqu’à ce que la farine soit incorporée.

Malaxer la pâte pendant environ 5 minutes, ou jusqu’à ce qu’elle soit lisse.

Transférer la pâte sur une feuille en silicone légèrement farinée, en prenant soin de la couvrir d’une pellicule plastique.

Réfrigérer la pâte 30 minutes (1 nuit pour moi).

Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné, en un grand rectangle de 0.5 cm d’épaisseur.

Étendre le beurre sur les 2/3 de la pâte et replier en 3 ( La partie non beurrée sur le milieu, puis le dernier 1/3 par dessus.

pâte danoise (1)

pâte danoise (2)

Réfrigérer 30 minutes.

Tourner la pâte d’un 1/4 de tour et abaisser de nouveau.

La replier en 3 et réfrigérer de nouveau 30 minutes.

Renouveler l’opération 3 fois.

Après le tour final, réfrigérer la pâte, enveloppée de film alimentaire 1/2 heure.

Sortir le rectangle de pâte du réfrigérateur et coupez-le en deux.

Envelopper l’autre moitié et remettez-la au réfrigérateur.

Sur le plan de travail fariné, abaisser la pâte en un rectangle et découper des bandes avec une roulette à pizza. Etirer légèrement 1 bande puis tenir 1 coin avec l’index sur le plan de travail. En même temps, de l’autre main, entortiller la bande de pâte sur elle-même.

viennoiseries danoises     (7)

Former un escargot en plaçant la 2 ème extrémité sous l’escargot et placer sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier cuisson ou comme moi en silicone.

Appuyer légèrement au centre de l’escargot et y placer 1càc de la garniture de votre choix.

Badigeonner de lait sucré ou de jaune d’oeuf.

Préchauffer le four à 200°C.

Laisser lever 30 mins.

Enfourner pour 12 à 15 mins.

Laisser refroidir sur une grille et réaliser un glaçage (ou non !)

viennoiserie danoise 1 viennoiserie danoise Image8

Merci à mon partenaire

cuisine addict (5)  pour la feuille en silicone

Bouchées meringuées au chocolat et au pralin

Une petite gourmandise que Christlor avait postée sur « La Cuisine au Coin du Feu ». Elle l’avait trouvée chez Chantal. Je vous préviens tout de suite c’est une pure tuerie !!!! Ca disparait à une vitesse incroyable !

Pour 40 bouchées environ

3 blancs d’œufs (100grs de blancs d’œuf liquide)

80 g de sucre

50 g de poudre d’amandes

50 g de sucre glace

200 g de chocolat noir

4 càs de pralin ( maison ou acheté)

Tamiser ensemble sucre glace et poudre d’amandes.

Monter les blancs en neige. Dès qu’ils commencent à monter, ajouter les 80 g de sucre blanc et battre jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes.

 Y ajouter délicatement le mélange sucre glace/amandes à la maryse.

 Allumer le four th4, 110°C.

Chemiser 2 plaques à pâtisserie de papier cuisson, et y déposer des petits tas de la préparation, formés soit avec une poche à douille soit avec 2 petites cuillères.

Enfourner pour 1h. Laisser refroidir et décoller.

 Pendant ce temps, préparer le pralin comme ici ou utiliser un du commerce.

 Faire fondre le chocolat au bain marie. Vous pouvez l’utiliser ainsi, mais si vous voulez obtenir une jolie brillance, il faudra le tempérer :

Faire fondre le chocolat jusqu’à 50 à 55°C. Laisser ensuite refroidir votre bol dans un bain d’eau froide jusqu’à 27/28°C, puis refaire chauffer jusqu’à 31/32°C. 

Ajouter ensuite le pralin, mélanger. Tremper les meringues refroidies dans le chocolat et laisser prendre sur une grille.

PENTAX Image

PENTAX Image

PENTAX Image

PENTAX Image

Merci à mon partenaire :

null

Bûche au chocolat et praliné

Une délicieuse bûche à la crème au beurre que nous avons dégustée avec les parrains, marraines de mes filles. J’ai chipé la recette sur le magnifique blog « Mes Gourmandises qu’on se le dise ». Elle l’a décorée en renne du père Noël moi j’ai utilisé mes décors de ma Lulubox.

La meringue italienne rend la crème au beurre plus digeste et plus légère.  Franchement cette bûche est  à tomber de plaisir !! L’association chocolat /praliné est vraiment extra !! a refaire sans hésiter ! 

 

Biscuit roulé

3 oeufs + 1 blanc d’oeuf

100g farine

100g sucre

1/2 sachet levure chimique

Meringue italienne et crème au beurre

4 blancs d’œufs

180g sucre en poudre

5cl eau

250g beurre mou

60g chocolat noir

60g pralinoise (maison) 

 

 

 

La veille au soir, préparer le gâteau roulé et la crème.

 

Préchauffer le four à 180°.

Fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre pour faire blanchir et rendre mousseux. Puis ajouter la farine et la levure. Mélanger.

Fouetter les blancs d’oeufs en neige ferme.

Prélever 1càs des blancs et la mélanger vigoureusement pour assouplir le mélange. Puis ajouter le reste très délicatement.

Verser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Cuire 10mn.

Dès la sortie du four, retourner le gâteau sur un torchon propre et humide. Ôter le papier et rouler.

Laisser refroidir.

 

Chauffer l’eau et le sucre pour obtenir un sirop.

Commencer à monter les blancs en neige doucement.

Quand le sirop atteint les 121°, le verser sur les blancs en neige en vitesse maximum.

Fouetter jusqu’à total refroidissement. Puis ajouter le beurre mou coupé en dès en continuant de fouetter pour obtenir une crème mousseuse.

 Faire fondre la pralinoise et le chocolat noir dans 2 bols différents.

Dans 1/3 de la crème, ajouter le chocolat noir et dans le reste, la pralinoise. Bien fouetter.

 

Dérouler le biscuit et le garnir de toute la crème au chocolat noir et d’un 1/3 de la crème pralinée.

Filmer et placer tel quel au frais la nuit ainsi que la crème restante.

 

 Le lendemain, garnir le gâteau du restant de crème et replacer au frais le temps de préparer la déco.

PENTAX Image

 PENTAX Image

 PENTAX Image

 PENTAX Image

Avec cette recette je participe au concours sponsorisé par la boutique Sweetly cake.

toutes les infos ici.

 

 

 

Paris Brest

Un grand classique de la pâtisserie française que nous adorons mais que je n’avais encore jamais tenté !! Voilà qui est fait ! J’ai suivi la recette d’Energie mais en le faisant en grand pas en individuel. En hommage et souvenir de mon Papa (je t’aime Papa ! ) qui adorait ce gâteau et en mangeait la moitié à lui seul !!! Il aurait eu 67 ans aujourd’hui… 

 

Ne zappez surtout pas d’entrouvrir la porte de votre four sous peine de vous retrouver avec une galette ! Je le dis car celà m’est arrivé j’ai du refaire ma pâte à choux   

La crème mousseline praliné :
25 cl de lait
50 gr de sucre en poudre
20 gr de farine fluide
20 gr de maizena
3 jaunes d’oeufs
1 gousse de vanille
100 gr de beurre mou
70 gr de pralin en poudre (+1/2 càc d’arôme praliné)

La pâte à choux :
12 cl de lait
12 cl d’eau
100 gr de beurre
150 gr de farine fluide
1 pincée de sel
1 càc de sucre en poudre
4 oeufs entiers

Dorure + déco :
1 jaune d’oeuf
1 pincée de sel
40 gr d’amandes éffilées
sucre glace

La crème mousseline praliné :

Dans une casserole, faire chauffer le lait avec la gousse de vanille coupée en 2 dans la longueur puis grattée.
Dès que le lait vanillé bout, stopper le feu et laisser reposer la casserole.

Dans un saladier, fouetter énergiquement les 3 jaunes d’œufs + le sucre afin d’obtenir un mélange homogène et légèrement blanchi.
Ajouter ensuite la farine et la maïzena.
Mélanger doucement au fouet pour obtenir une pâte souple.

Retirer la gousse de vanille dans le lait.
Ajouter le mélange jaune+sucre+farine+maïzena dans la casserole de lait vanillé.

Mettre à nouveau à chauffer sur feu doux et porter à ébullition sans cesser de remuer au fouet pour éviter que le fond n’attache.
Dès les premiers frémissements, compter encore 2/3 min de cuisson pour que la crème soit bien épaisse.

Stopper la cuisson et hors du feu, ajouter le beurre et le pralin. Bien mélanger la crème pour qu’elle soit onctueuse.
Verser dans un bol/saladier puis filmer le dessus avec un morceau de film et placer au frigo.

La pâte à choux :
Dans une casserole faire chauffer à feu moyen le lait, l’eau, le beurre, le sucre et le sel.
Porter à ébullition tout en remuant le mélange.
Stopper ensuite le feu.
Incorporer rapidement la farine, bien mélanger avec une cuillère en bois.

Lorsque la pate est homogène, remettre à chauffer sur le feu pendant 5 min. Bien remuer sans arrêt pour dessécher la pâte.
Lorsque qu’elle est compacte et se décolle de la paroi de la casserole, la transvaser dans un saladier.
Incorporer les œufs un par un.
Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte à choux souple.

Préchauffer votre four à 180° C.

Prendre une poche à douille et la garnir avec la pâte à choux.
Prendre une plaque à pâtisserie et la recouvrir de papier sulfurisé ou tapis silicone.

Pour vous aider à avoir de beaux cercles bien ronds, voici une astuce :
Poser 4 cercles, saupoudrer de farine par dessus et en biais. Retirer ensuite les cercles et voilà vous avez vos marques. . .

Faire un premier cercle de pâte à l’intérieur de la marque. Puis un deuxième autour collé au premier.
Surmonter d’un troisième cercle de manière à avoir un cylindre de pâte bien régulier.

Dans un verre, mettre le jaune d’œuf, le sel et l’eau, mélanger à la cuillère.
Avec un pinceau, effleurer de dorure le dessus la couronne sans toucher la base car cela empêchera de faire gonfler la pâte puis parsemer d’amandes effilées.

Mettre au four à mi-hauteur pour environ 25 min.

Entrouvrir la porte du four quelques secondes à mi-cuisson (à 12min environ).

Sortir du four ensuite et laisser refroidir complètement.

A l’aide d’un couteau dentelé, diviser la couronne en deux dans le sens de l’épaisseur.
Sortir la crème mousseline praliné du frigo. La remuer au fouet vigoureusement pour l’aérer un petit peu.
Prendre une poche à douille et la garnir de crème.
Recouvrir le dessus de la couronne avec de la crème. Déposer le dessus de la couronne sur la crème.

Saupoudrer de sucre-glace.

 PENTAX Image

PENTAX Image

PENTAX Image

Pralin maison

Combien de fois je n’avais pas de pralin pour des recettes ! Je ne pensais jamais à en acheter ou le prix me faisait réfléchir… par hasard en fouinant sur le net je suis tombée sur cette recette !

Un vrai régal pour les papilles et beaucoup moins cher que celui en magasin !

100grs de noisettes entières

100grs d’amandes entières

200grs de sucre

On met le tout dans une casserole et on fait fondre le sucre à feu moyen.

Il faut remuer souvent pour bien enrober tous les fruits secs du sucre.

Lorsque le sucre est devenu caramel on mélange bien et on dépose le mélange obtenu sur une feuille de papier sulfurisé déposée sur le plan de travail.

On étale un peu et on laisse refroidir.

pralin praliné (2)

Lorsque le caramel a bien durci et bien refroidi on casse des morceaux que l’on met dans son blender ou mixer.

On mixe quelques secondes ou minutes afin d’obtenir une poudre.

Voilà votre pralin est prêt !!!!

praliné  (2)

praliné  (1)