Pain des paresseux !!

En cherchant une recette de pain rapide chez ManueB je suis tombée sur cette recette. Très intriguée j’ai lu et relu, fouiné sur le net et me voilà en cuisine pour tester ! Je peux vous dire que depuis j’en ai toujours au frigo ! J’ai gardé 1 de mes pâtes pendant 8 jours sans soucis. Je varie les farines, les graines …. Un goût bien meilleur après 4 jours au frais mais même en le cuisant le jour même il est très bon.

La recette de base :

1 kg de farine 

 20 g de levure fraîche

 20 g de sel

 700 ml d’eau

 Faire fondre la levure dans l’eau. Dans un grand saladier (j’utilise un seau de pop corn 🙂 ), mettre la farine et le sel, incorporer le mélange eau/levure. Le mélange est très très collant, c’est  normal. Couvrir et laisser lever environ 1h30, la pâte va doubler voire tripler de volume. pain paresseux (2) Mettre son saladier au réfrigérateur que l’on couvre mais pas hermétiquement, la pâte fermente et doit respirer. (J’ai percé des trous dans le couvercle de mon seau) Au bout de 3 ou 4 jours, sortir le pâton ou une portion selon vos besoin et remettre le reste au frigo. Laisser le pâton que vous allez cuire reprendre la température ambiante (1h minimum) puis le façonner. Déposer le pâton dans une cocotte en fonte couverte de papier sulfurisé, fermer le couvercle, attendre 30 minutes. Poser la cocotte dans le four à froid et faire cuire 1 heure à 250°C. Vous pouvez aussi façonner des baguettes en huilant légèrement vos mains Bref faites comme bon vous semble ! 🙂 Ma version semi-complète : 300 grs de farine complète  + 700 grs de farine T55 Le jour de préparation de la pâte :

pain paresseux j1   (1) pain paresseux j1   (2) pain paresseux j1   (3)

Après 4 jours de repos au frigo :

pain paresseux j4  (1) pain paresseux j4  (2) pain paresseux j4  (4)

Ma version seigle :  150 grs de farine de seigle Farin’up + 850 grs de farine T55 pain paresseux seigle   (1) pain paresseux seigle   (4)pain paresseux seigle   (2)

Pull apart bread roll aux raisins secs

Voilà un drôle de nom pour une brioche exquise !

je l’avais vu chez mon amie Pounchki  puis quand Samar a publié sa version j’ai filé en cuisine pour relever le Défi boulange !

Je l’ai juste coupée en 2 une fois façonnée ainsi 1 moitié est partie au congélateur pour cette semaine et oui j’avais fait en même temps des pains au chocolat 🙂

320 g de farine

10 g levure boulangère fraiche

25 g de sucre en poudre

  145 ml de lait tiède

 1 oeuf

 30 g de beurre

 ¼ c-a-c de sel

Pour la garniture :

135 grs de raisins secs

3 càs d’eau tiède

Faire tremper les raisins secs dans l’eau.

Dans un bol mélanger la levure dans un peu de lait tiède et laisser mousser quelques minutes.

Verser la farine tamisée dans un récipient, y faire un puits et verser la levure.

Ajouter le lait, le sucre, le sel, l’oeuf et le beurre coupe en dés.
Pétrir pendant 10 min environ sur le plan de travail farine. La pâte est collante au départ deviendra ferme et lisse.

J’ai tout pétri au Kitch 😉

Former une boule, placer dans un récipient couvrir d’un film alimentaire et d’un torchon. Laisser lever environ 60- 90 min a l’abri de l’air  jusqu’à ce qu’elle double de volume.

Mixer le raisins secs en y ajoutant l’eau de macération au fur et à mesure.

Dégazer la pâte et l’étaler sur un rectangle de 30×40 cm.

Recouvrir la surface de la garniture. Rouler la pâte en boudin sur la partie la plus longue.
Découper a l’aide de ciseaux tous les 2-3 cm et déplacer le morceaux une fois vers la droite une fois vers la gauche.

Couvrir et laisser reposer une seconde fois durant 30 min.

Préchauffer le four a 180°C. Badigeonner la brioche d’oeuf battu et enfourner durant 20-30 min selon le four (la brioche doit être dorée).

pull apart bread     (1)

pull apart bread     (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pull apart bread     (3)

pull apart bread     (4)

Brioche tressée pâte à tartiner-marmelade d’orange

Voilà une délicieuse brioche qui va égayer vos goûters ou petits déjeuners ! L’association pâte à tartiner/marmelade d’orange est divine !

Le glaçage Kalys est facultatif mais il apporte un petit plus 😉

J’ai utilisé du lait fermenté pour plus de moelleux mais vous pouvez prendre tout autre lait bien entendu ! J’ai repris ma recette de brioche sans beurre qui me convient parfaitement !

550 grs de farine T45

3 oeufs

lait fermenté, lben

4 càs de sucre

20 grs de levure fraîche

marmelade d’orange Prestige Crétois

pâte à tartiner choco-noisettes

Emietter votre levure dans 3 càs de lait fermenté, lben et laisser reposer 15 mins.

Dans un bol mettre les oeufs et ajouter le lait fermenté pour obtenir 350 grs au total.

Dans le bol du robot mettre la farine, le sucre et 1 pincée de sel.

Ajouter la levure qui aura moussé et le mélange oeufs/lait.

Pétrir 10 mins. La pâte est molle mais ne doit pas coller si c’est le cas ajouter 1 ou 2 càs de farine mais pas plus !

Laisser reposer 1 à 2h jusqu’au doublement de volume.

Dégazer la pâte, vous pouvez la placer au frais 30 mins pour mieux la manipuler ou enduire vos mains d’huile.

Couper la pâte en 3 pâtons.

Etaler les 3 pâtons en rectangles à peu près égaux. En garnir 2 de marmelade d’orange et celui du milieu de pâte à tartiner.

Pincer pour souder la pâte et rouler chaque pâton en un boudin d’environ 3 cm de diamètre.

Tresser et mettre à lever 1h environ.

Dorer au jaune d’oeuf et mettre à cuire 20 mins dans un four préchauffé à 180°C.

nutella-marmelade orange   (1)

nutella-marmelade orange   (2)

nutella-marmelade orange   (3)

nutella-marmelade orange   (4)

Beignets « boules de Berlin »

Voilà des beignets absolument divins ! Ils me rappellent ceux de mon enfance ! En tant normal on les fourre de diverses confitures mais ici nous préférons les beignets natures ! J’ai  chipé la recette à Eva.

J’ai divisé les proportions par 2 vu que nous n’étions que 3 ce jour là pour les quantités originales rendez-vous chez Eva !

pour 10 beignets

 200 grs de farine

25 grs de sucre

25 grs beurre

10 grs de levure fraîche ou 1/2 sachet de levure Vahiné

1 petit oeuf

5 cl de lait tiède

1 pincée de sel

 Huile de friture

 

Vous pouvez préparer la pâte dans la machine à pain, au robot ou à la main. 

Émietter la levure fraîche dans le lait tiédi. Attention, si le lait est trop chaud, il va tuer la levure et votre pâte ne lèvera pas !

Mélanger la farine, le sel et le sucre. Verser le mélange lait-levure.

Ajouter l’oeuf entier puis pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne homogène.

Ajouter le beurre coupé en petits morceaux à la fin. Pétrir jusqu’à ce que la pâte se détache des parois du bol et devienne souple et élastique.

Couvrir le bol du robot d’un torchon et laisser lever la pâte pendant 1h30 dans un endroit tiède. 

Lorsque la pâte a doublé ou triplé de volume, la verser sur le plan de travail fariné. Dégazer la pâte et l’étaler à l’aide d’un rouleau à pâtisserie légèrement fariné.

Découper des ronds à l’aide d’un verre de 6 cms de diamètre environ.

Déposer les beignets au fur et à mesure sur des plaques de four recouvertes de papier sulfurisé, en les espaçant bien, car ils vont gonfler.

Couvrir les plaques de four avec des torchons et laisser lever les beignets pendant encore 1h.

Faire chauffer l’huile de friture et déposer les beignets dans l’huile chaude.

Laisser cuire les boules d’un côté pendant 3-4 mn et lorsqu’elles sont dorées, les retourner.

Sortir les beignets au fur et à mesure à l’aide d’une écumoire et les déposer sur du papier absorbant puis saupoudrer de sucre glace !

boules de berlin   (1) boules de berlin   (2) boules de berlin   (3) boules de berlin   (4) boules de berlin   (5) boules de berlin   (6)

Brioche à l’orange et pépites de chocolat sans beurre !

Voilà une brioche absolument exquise pour un dimanche ou tout autre jour de la semaine bien entendu 🙂

Une brioche faite au feeling et sans recette, bien parfumée à l’orange et très gourmande grâce aux pépites de chocolat blanc et noir Weiss.

Elle est restée moelleuse 3 jours !!! De quoi égayer nos petits déjeuners et goûters 🙂

500 grs de farine ≈

3 oeufs

1 orange = 15 cl de jus d’orange

1 càc bombée de zestes d’orange minimum

lait

20 grs de levure fraîche

50 grs de pistoles chocolat blanc Weiss

50 grs de pistoles chocolat noir Weiss

4 càs  rases de sucre

1 oeuf pour dorer

Emietter la levure fraîche dans 3 càs de lait tiède et lasser reposer 15mins.

Dans un saladier mettre les 3 oeufs et le jus d’orange (fraîchement pressé pour moi). Compléter avec le lait pour obtenir 350 grs de poids total.

Dans le bol du robot mettre la farine,le sucre, les zestes et la levure. Mélanger.

Ajouter le mélange oeufs/lait/jus d’orange et pétrir 10mins à vitesse 2.

Si la pâte vous semble collante ajouter 2 càs de farine pas plus sinon la texture de votre brioche sera plus sèche.

Laisser lever la pâte 1 à 2h à l’abri des courants d’air.

Dégazer et étaler cette pâte sur 1/2cm d’épaisseur. Répartir les pistoles de chocolat et rouler en 1 boudin bien serré. Couper des tronçons de 5 cms de large.

Beurrer et fariner un moule à manqué de 26 cms de Ø.

Disposer vos morceaux de boudins et laisser lever 1h. Badigeonner d’oeuf battu.

Mettre dans le four froid, chaleur tournante à 180°C pour environ 20 mins. Surveiller la cuisson !

brioche orange ss beurre  (1)

brioche orange ss beurre  (2)

brioche orange ss beurre  (3)

brioche orange ss beurre  (4)

brioche orange ss beurre  (5)

Recette réalisée par

                   Chrystelle                                            Loulou                                               Natt

Image11    loulou  natt1