Sablés tigrés aux cacahuètes

Oulala que de temps sans passer par ici … J’avoue que ma motivation est moindre depuis quelques temps…. De plus je me suis lancée dans la DIY (Do It Yourself) pour décorer ma maison et du coup ça me prend énormément de temps. J’ai ainsi refait ma cuisine, repeint mon salon-salle à manger et fait quelques bricoles en récupérant plein de petites choses. Je vous montrerai 😉

Lorsque mon amie Assia a publié sa recette de tigrés je savais que je testerai ! Je ne regrette pas ces petits sablés sont délicieux !

Je n’avais pas de caramel au beurre salé et pas la motivation d’en faire j’ai donc opté pour mon beurre de cacahuètes entamé au frigo 😉

Pour le façonnage je vous laisse voir chez Assia qui a pris les étapes en photos 😉

250 grs beurre doux à température ambiante

150 grs sucre

3 jaunes d’œufs

1 mesure de 10 cl de Maïzena

250 grs de farine pour la pâte blanche

75 grs de farine  pour la pâte au cacao

5 grs de levure chimique

150 grs de cacahuètes grillées moulues

1 càc de vanille en poudre La Comba Aromatica

1 càs de cacao amer

Dans le bol du robot muni du fouet,  travailler le beurre mou avec le sucre, la vanille pour avoir une crème légère et aérée.

Ajouter les jaunes d’oeufs et fouetter.

Retirer 2 càs de ce mélange et les mettre dans un autre récipient. Ajouter le cacao et les 75 grs de farine. Mélanger bien pour avoir une pâte qui se ramasse facilement et mettre au frais 15 mins minimum.

Ajouter les cacahuètes moulues, la maïzena, la farine et la levure à la pâte blanche. Mélanger pour obtenir une pâte homogène et la placer au frais 15 mins minimum.

Préchauffer le four à 180°C et chemiser une plaque allant au four.

Sur un tapis fariné aplatir la pâte blanche. Avec la pâte au cacao faire des petits boudins pointus fins de tailles différentes.

Les superposer sur la pâte en laissant de l’espace entre ces boudins.

Passer une fois dans le même sens le rouleau a pâtisserie, ensuite aplatir environ 1 cm, super facile avec mon rouleau Joseph-Joseph 😉

Avec un emporte pièce  couper la pâte, disposer les disque sur la plaque garnie d’une feuille silicone (cuisine addict pour moi)et enfourner pour 20 à 25 mins selon le type de four.

Une fois les biscuits refroidis, les coller  avec du beurre de cacahuètes en le passant légèrement sur le contour et coller les vermicelles de chocolat.

Réserver dans des caissettes en papier et dans une boite hermétique.

tigrés beurre de cacahuètes (1)

tigrés beurre de cacahuètes (2)

tigrés beurre de cacahuètes (3)

tigrés beurre de cacahuètes (4)

Bûche chantilly mascarpone vanillée et cerises

Voilà une bûche dégustée le 24 décembre 2015 et qui a ravi nos papilles par sa légèreté ! L’alliance gourmande de la cerise et de la vanille n’est plus à démontrer !

J’ai utilisé les cerises que j’avais congelées pour ma purée de fruits.

 

Insert à la cerise :

1,5 feuille de gélatine (3 g)

140 g de purée de cerises

20 à 30 g de sucre glace (en fonction du sucre des fruits)

Dacquoise de Michalak :

30 g de poudre d’amandes

130 g de sucre glace

3 blancs d’œufs moyens

1 pincée de sel

30 g de sucre semoule

Mousse mascarpone – vanille  :

250 grs de mascarpone

400 grs de crème liquide entière très froide

100 grs de sucre

2 càc de vanille en poudre La Comba Aromatica

Préparer votre insert à la cerise :

recette de mon amie Loulie 😉

Hydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.

Chauffer la purée de cerises avec le sucre à 80°C puis ajouter la gélatine essorée et fouetter. Garnir vos moules de la préparation .Placez 1 heure 30 au congélateur. minimum (moi 1 nuit)

Préparer votre génoise ou dacquoise  :

recette prise ici.

Préchauffer le four à 160°C.

Dans un saladier, tamiser la poudre d’amande, et le sucre glace.  Bien mélanger.

Dans un autre saladier, fouetter les blancs d’œufs en neige pas trop ferme avec une pincée de sel et les serrer en ajoutant le sucre semoule. Y incorporer délicatement les poudres à la spatule. Déposer sur votre lèche frite garnie de papier sulfurisé.

Enfourner pendant environ 20 min.

Si la dacquoise est épaisse, laisser cuire plus longtemps. Elle doit être légèrement blonde, à peine dorée. Laisser refroidir sur une grille.
Conserver dans du papier aluminium jusqu’à son utilisation.

Variantes : Pour une version coco, noisette ou pistache, il suffit de prendre la même recette mais au lieu d’avoir 130 g d’amande en poudre, on utilise 50 g de poudre d’amande avec 80 g de noix de coco râpée ou poudre de noisette ou de pistache. On mixe les poudres pour qu’elles soient fines et le reste de la recette est inchangée.

Préparer votre mousse à la vanille : 

Battre au fouet le mascarpone, le sucre et la vanille en poudre pour l’assouplir.

Monter la crème très froide en chantilly bien ferme.

Ajouter le mascarpone délicatement à la maryse.

Montage :

Couper la dacquoise à la taille de votre moule (les chutes se conservent au congélateur 😉

Garnir votre gouttière ou moule de mousse de mascarpone en étalant sur les bords.

Déposer l’insert à la cerise au milieu et recouvrir de mousse. Déposer votre dacquoise, tasser légèrement et réserver au frais jusqu’au lendemain !

bûche mascarpone vanille-cerises (1)

bûche mascarpone vanille-cerises (2)

bûche mascarpone vanille-cerises (3)

bûche mascarpone vanille cerise (4)

bûche mascarpone vanille cerise (5)

Glace menthe vanille

Voilà une délicieuse glace qui a beaucoup plu à mes loulous par sa fraîcheur !

Je l’ai réalisée en sorbetière je ne sais pas si c’est possible sans 😉

 

Crème anglaise :

50cl de lait

4 jaunes d’œufs

125grs de sucre semoule

50 grs de feuilles de menthe

1 càc de vanille en poudre 

Préparer votre crème anglaise :

Mettre un saladier au frigo.

Mettre vos feuilles de menthe lavées dans une casserole avec le lait.

Dans un saladier mettre vos jaunes d’œufs et votre sucre.

Faire bouillir le lait. Lorsqu’il bout couper le feu, mettre un couvercle et laisser reposer 30 mins à 1h. Mixer le tout et filtrer au-dessus de la casserole.

Refaire bouillir le lait à la menthe.

Blanchir votre mélange œufs-sucre.

Verser lentement le lait mentholé sur vos œufs en fouettant.

Remettre le mélange dans la casserole sur feu très doux et faire épaissir en remuant constamment avec une cuillère en bois.

Lorsque votre crème nappe la cuillère retirer du feu et débarrasser dans le saladier qui était au frigo.

Réserver au frais 12h.

Mettre dans votre sorbetière et laisser tourner environ 30 mins.

Dégustez de suite ou mettre dans une boîte fermée hermétiquement au congélateur.

glace menthe vanille   (1)

glace menthe vanille   (2)

 

glace menthe vanille   (3)

Palouza au pamplemousse façon crème brûlée

Mon amie Samar avait publié cette recette qui m’avait faite craquer !

Je me suis lancée dans la préparation en utilisant l’Huile essentielle de Pamplemousse La Comba Aromatica qui a délicieusement parfumé ce petit dessert !

 

Pour 4 à 6 ramequins :

(ma tasse fait 20 cl)

3 tasses de lait entier ( = 600 grs)

3 càs rases de fécule de maïs ( = 40 grs)

¾ de tasse de sucre ( = 125 grs)

3 pulvérisations d‘Huile essentielle de Pamplemousse

Du sucre en poudre supplémentaire pour caraméliser la surface

Dissoudre le sucre et la fécule de maïs dans le lait froid et placer sur feu moyen. Ajouter l’huile essentielle et remuer constamment afin que le lait n’attache pas au fond de la casserole (je rince à l’eau froide ma casserole sans la sécher avant de verser le lait).

Remuer sans cesse jusqu’à ce que la préparation épaississe (tester avec le dos d’une cuillère) la crème doit couvrir le dos de la cuillère.

Verser dans des coupelles ou des ramequins.

Placer au frais minimum 2-3 heures ou jusqu’au moment de servir.

Au moment de servir saupoudrer la surface généreusement de sucre. Faire caraméliser au chalumeau (Birambeau pour moi) ou sous le grill du four.

Déguster et régalez vous !

palouza pamplemousse   (1)

palouza pamplemousse   (2)

 

palouza pamplemousse   (3)

palouza pamplemousse   (4)

Mousse glacée aux groseilles et à la vanille

Lorsqu’ Isabelle a publié cette recette je l’ai mise directement dans mes favoris ! Comme ma fille se faisait opérer des amygdales et des végétations à ce moment là sa recette tombait à pic pour notre retour de l’hôpital !

J’ai multiplié par 2 les doses d’Isabelle afin d’en faire 2 sortes de suite hihi. Dans ma préparation au fromage blanc  j’y ai mis la vanille en poudre Comba aromatica afin de parfumer ma mousse glacée. J’ai ensuite divisé ma préparation et dans l’une j’ai ajouté les dernières groseilles fraîches.

J’ai eu un soucis avec ma gélatine en poudre du coup j’ai du filtrer ma préparation mais comme c’est pour déguster en glace on peut se passer de gélatine sans soucis !

J’ai laissé l’autre nature 😉

Pour une 12 aine de mousses :

360 grs de fromage blanc

16 grs  de gélatine (facultatif si vous désirez des glaces et non des mousses)

80 grs de sucre semoule

8 blancs d’œufs

350 grs de groseilles fraîches

1/2 càs de vanille en poudre

Sortir le fromage blanc du réfrigérateur et le laisser à température ambiante ½h.

Ajouter le sucre et la vanille dans le fromage blanc et bien mélanger.

Monter les blancs en neige ferme puis les incorporer délicatement au mélange à base de fromage blanc.

Ajouter les groseilles dans une moitié de la préparation et laisser l’autre nature.

Répartir dans des petits moules.

Réserver au congélateur pendant minimum 4 h.

mousse glacée vanille  groseilles   (1)

mousse glacée vanille  groseilles   (2)

mousse glacée vanille  groseilles   (4)

mousse glacée vanille (1)

mousse glacée vanille (2)

mousse glacée vanille (4)