Pain au levain, méthode 1,2,3 aux graines de lin

Et oui encore et toujours du pain hihi !!!

J’ai utilisé ma méthode 1,2,3 pour ce pain, une méthode facile et rapide sans trop de prise de tête !

J’ai utilisé de la farine T80 d’où une mie un peu plus serrée mais très douce et légère en bouche et j’ai fait l’erreur de couper le pain encore tiède !

450 grs de farine T80

150 grs de levain

300 grs d’eau tiède

1 càs de sel

3 càs de graines de lin Farin’up

Mélanger tous les ingrédients sauf le sel et pétrir 3 mins. Ajouter le sel et pétrir 7 mins.. Couvrir et laisser gonfler 30 mins.

Appliquer un rabat, filmer et mettre au frais 1 nuit. (ou laisser lever jusqu’au doublement de volume)

Le lendemain sortir la pâte et la laisser se tempérer pendant 2h.

Façonner et placer sur la lèche frite du four ou dans un banneton.

Laisser lever à couvert 1h environ.

Préchauffer le four à 250°C avec un bol rempli d’eau.

Fariner le pain, grigner et enfourner en jetant un verre d’eau.

Laisser cuire 15 mins puis baisser à 210°c et laisser encore 30 mins.

hdr

hdr

hdr

hdr

hdr

Miche d’antan à la pâte fermentée

Une recette de ma très chère amie La Nonna … Lorsque j’ai vu sa fabuleuse miche je savais que je tenterais ! Surtout que je suis en vacances et que j’ai donc le temps de boulanger !

Certes la recette se fait sur 72h minimum mais après vous avez une merveille de pain qui embaume la cuisine !!!

Je vous préviens il y a beaucoup de photos car ce pain est juste fabuleux !!!!! Un des meilleurs que l’on ait dégusté !!!

La pâte fermentée c’est comme le levain elle a besoin d’être nourrie. Pour le faire prélevez de votre pain du jour environ 150 grs de pâte crue et mélanger avec la pâte fermentée et zou au frais.

La seule modification que j’ai faite c’est la farine de Kamut (que je n’ai pas) que j’ai remplacée par de la farine de sarrasin. Et j’ai fait 2 miches ! Sinon j’ai tout fait comme elle !

hdr

Pour 200 grs de Mélange de farines grillées au four :

100 grs t65

75 grs farine d’épeautre

25 grs farine de sarrasin Farin’up

Pour la pâte fermentée :

à préparer 72h avant de faire votre pâte à pain ! 

150 grs de t65

100 grs de farine d’épeautre

5 grs de levure sèche traditionnelle (pas instantanée)

175 grs d’eau tiède

2 grs de miel

2 grs de sel

 Pour la miche :

à faire la veille de la fabrication et cuisson du pain ! 

1 kg de T65

26 grs de votre mélange de farines grillées

24 grs de sel

12 grs de levure sèche

820 grs d’eau tiède (20°)

250 grs de pâte fermentée

 

1.Préparer votre Mélange de farines grillées :

Ce mélange se conserve comme une farine donc ne jetez pas le reste de votre mélange après avoir réalisé votre miche ! 

Préchauffer le four a 205°C (200°C pour moi).

Mélanger les farines dans un cul de poule, étaler le mélange sur une plaque de cuisson et enfourner pour 10 à 15 mins en remuant de temps en temps.

La couleur va devenir café au lait et l’odeur extraordinaire !

Sortir du four et laisser refroidir, tamiser le mélange et mettre en pot.

hdr

2. Préparation de la pâte fermentée :

Mettre dans la  cuve de votre robot dans cet ordre : l’eau tiède, le miel, la farine, la levure.

Passer au frasage : commencer à mélanger à la plus basse vitesse avec le crochet pendant 3 minutes ,pour combiner les ingrédients. J’ai pétri à la main avec ma corne 😉

Ensuite accorder à la pâte une détente de 5 minutes (on lui fiche la paix pendant ce temps….).

Ajouter seulement maintenant le sel et commencer le pétrissage 3 minutes à vitesse moyenne.

Couvrir d’un torchon et laisser pointer 1h15.  La pâte va doubler de volume !

 

Bouler le pâton au bout de ce temps et le mettre dans un contenant trois fois plus grand, fermer et laisser au frais 72 heures.

 

3. Préparation de votre pâte à pain :

Rassembler les ingrédients de la recette (sauf la pâte fermentée) dans le bol de votre robot.

Mettre les éléments liquides en 1er dans le batteur puis les farines par dessus (c’est différent à la main).

Procéder au frasage pendant 3 minutes à basse vitesse.

Pétrir environ 7 mins en ajoutant la pâte fermentée à mi parcours.

Bouler le pâton et le déposer dans un grand cul de poule. Couvrir et laisser pointer 30 mins.

Réfrigérer au moins 12 heures et  jusqu’à 20 heures.

 

4. Le jour même de faire votre pain :

Sortir la pâte du frigo et la laisser se tempérer 1h30 environ.

Renverser la pâte sur le plan de travail fariné ,donner lui un rabat( on la pli en rabattant le haut vers le milieu puis le bas par dessus).

Puis le coté droit au centre et le coté gauche au centre.

Retourner le pâton et accorder lui une détente de 15 mins.

Retirer 250 grs de cette pâte pour la mélanger à la pâte levée du fridge (pour une avance)

Façonner la pâte en une miche , la déposer dans une cocotte extra grande recouverte de papier sulfurisé.

Couvrir d un linge propre et laissez pointer 50 mins.

Une fois le pointage terminé…scarifier et fariner légèrement. Couvrir la cocotte et la mettre dans le four froid

Régler le four à  240°C et laisser cuire 40 mins à couvert.

Enlever le couvercle de la cocotte et poursuivre la cuisson 15/20 mins à 200°C.

Sortir la cocotte du four et laisser le refroidir sur un grille haute.

hdr

hdr

hdr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

hdr

hdr

hdr

hdr

 

 

 

 

 

 

 

hdr

Baguettes au levain sur autolyse

Coucou les amies ! J’ai encore bien du mal à venir ici et chez vous mais je manque cruellement de temps et en ce moment au boulot c’est difficile j’ai même du mal à suivre dans mes tâches ménagères… 😦 Vivement les vacances !

Il y a bien longtemps que je n’avais pas fait de pain … J’ai même cru que mon levain Manian était mort …. Mais même au bout de plus de 3 mois sans utilisation ni nourriture il a suffit que je le nourrisse sur 2 jours pour qu’il retrouve toute sa vigueur !

Alors ‘ai cherché une recette de baguette car c’est ma bête noire avec les macarons !!!

J’ai pris une recette de Gatococo que tout le monde connaît pour son blog « Atelier Pain ».

J’ai juste divisé les quantités par 2 au cas où ça foirerait … J’ai juste fait l’erreur de couper 4 pâtons je vous conseille de n’en faire que 3 elles seront moins fines que les miennes 😉

L’autolyse permet une fermentation à la pâte pour lui donner du goût et de réduire le temps de pétrissage car les réseaux de gluten se seront développer.

 

Autolyse :

375 grs de farine T 65

250 grs d’eau

Pâte :

75 grs de levain Kayser

3 grs de levure fraîche

1 càc de sel rase

Pétrir environ 8 minutes les ingrédients de l’autolyse et laisser reposer 45 mins.

baguettes levain et autolyse   (1)

Ajouter le reste des ingrédients, le sel en dernier une fois que le pâton commence à se former.

Pétrir à nouveau 10 minutes. Laisser lever jusqu’à ce qu’au doublement de volume de la pâte.

Là je l’ai mis dans un saladier couvert de film alimentaire et dans le bas du frigo pour la nuit.

Le lendemain sortir la pâte du frigo qui aura doubler voire tripler de volume et la laisser 1h revenir à température ambiante.

baguettes levain et autolyse   (2)

Couper en 3/4 pâtons, les laisser se détendre sous un torchon humide 10 mins. (20 mins pour moi)

Pour le façonnage j’ai publié cet article qui détaille tout en images !

Façonner les baguettes, et les mettre à lever sur une couche, un torchon fariné plié en accordéon ou dans un moule à baguettes.

façonnage baguette (16) façonnage baguette (17)

Au bout d’environ 30 mins de levée, préchauffer le four à 275°C en chaleur statique pas tournante avec un moule en fer rempli d’eau.

Attendre encore 20 mins environ, grigner vos baguettes avec une lame de cutter ou de rasoir en la tenant de biais (45°) et en enfonçant profondément). Vaporiser d’eau et de graines ou de farine.

J’ai mis du pavot sur l’une et des graines de lin sur une autre, graines de mon partenaire Farin’up.

Enfourner sur la position la + basse de votre four et faire un coup de buée en vaporisant de l’eau sur les parois du four et sur la sole.

Au bout de 7 mins refaire un coup de buée.

Attendre 5 mins, monter votre grille ou plaque d’1 cran et baisser le four à 250°C.

Laisser cuire 20 mins environ, couvrir d’une feuille d’alu si vos baguettes brunissent de trop.

Votre pain doit sonner creux quand vous le taper avec le doigt sur le dessous.

Laisser refroidir sur une grille et régalez vous !

baguettes levain et autolyse   (3)

baguettes levain et autolyse   (4)

baguettes levain et autolyse   (5)

baguettes levain et autolyse   (6)

baguettes levain et autolyse   (7)

Donut’s de Tattoo

De délicieux beignets à l’américaine à déguster natures ou recouverts de chocolat mmmmhhh ! Je les ai réalisé en septembre 2013 !! Oups ! 

Recette dénichée chez « La Cuisine de Tattoo » d’où leur nom !!!

Nous n’étions que 3 j’ai donc divisé les quantités par 2 et obtenu 18 donut’s de 6 cms de Ø

500 g de farine tamisée (farine à pâtisserie Farin’up)

2 œufs

30 g de beurre

150 g de sucre semoule

2 sachets de sucre vanillé (maison)

1,5 dl de lait

1 sachet de levure chimique

1 pincée de sel

1 pincée de cannelle

huile pour friture

sucre glace (maison)

Dans une terrine, battre les œufs entiers avec le beurre juste fondu, le sucre et le sucre vanillé, mouiller avec le lait.

Ajouter ensuite la farine tamisée avec la levure, le sel, la cannelle. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Déposer la pâte sur une planche farinée, la saupoudrer de farine et l’étaler au rouleau sur une épaisseur de 8 mm environ. Découper la pâte à l’aide d’un emporte-pièce, faire au centre un trou de 1 cm de diamètre, toujours à l’aide d’un emporte-pièce ou d’un vide-pomme.

Plonger les beignets dans la friture chaude.

Retourner les donut’s pour qu’ils dorent des deux côtés. Lorsqu’ils sont bien dorés, égoutter les donut’s sur un papier absorbant.

Saupoudrer de sucre-glace et servir chaud.

donut's tatoo  (1) donut's tatoo  (2) donut's tatoo  (3) donut's tatoo  (4) donut's tatoo  (5) donut's tatoo  (6)

 

 

Gâteau au chocolat et à la betterave !

Non non je ne suis pas devenue folle 🙂 Cette recette provient du forum « La cuisine au coin du feu » par mon amie Titione qui l’avait trouvé sur le blog d’EPICES & GOURMANDISES.

Pourquoi pas de la betterave dans un gâteau au chocolat ? On en fait bien avec de la courgette non ? La betterave remplace le beurre et apporte un moelleux absolument divin ! On ne sent pas du tout la betterave je vous rassure 😉

200 g de chocolat noir dessert fondu

300g de betteraves cuites et rapées

4 œufs (protegg)

25 g de cacao non sucré

180 g de sucre en poudre

2 càs d’huile de tournesol

85 g de farine à gâteau fermentante Farin’up

60g d’amandes en poudre

5cl de café très fort

1 càc de café soluble en poudre

1càc de levure chimique

1/2 càc de bicarbonate de soude

Préchauffer le four à 160°C.

Préparer le café en y ajoutant le café soluble en poudre.

Faire le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes. J’ai utilisé ma cocotte Silikomart

Mélanger la farine ,le cacao ,la levure et le bicarbonate et tamiser le tout.
Mixer les oeufs et le sucre dans un blender puis ajouter l’huile et le chocolat fondu.
Ajouter la poudre d’amande et le café puis le mélange farine ,levure cacao et bicarbonate et le betteraves rapées pour terminer.

Verser la préparation dans un moule (Attitude news pour moi) à charnière beurré de 26cm de diamétre

Enfourner pour 1 heure (45mins pour moi à surveiller selon votre four!)

Laisser refroidir, démouler et saupoudrer de sucre glace.

gâteau choco betterave  (1)

gâteau choco betterave  (3)

gâteau choco betterave  (4)

gâteau choco betterave  (5)