Crème au beurre à la meringue suisse (CBMS)

J’entends déjà certaines personnes dire :

« la crème au beurre … beurk !  »

« c’est gras et lourd, indigeste »

« c’est difficile à faire »

 

Et bien moi je dis NON !! La crème au beurre on adore ici ! Mais pour enlever cette petite sensation de lourdeur que l’on retrouve dans celle du commerce il y cette recette qui vous fera changer d’avis sur la crème au beurre !

 

Je vous copie/colle sa recette car elle est complète et absolument parfaite ! Je l’ai déjà réalisée plusieurs fois et je ne changerais plus maintenant !! Une douceur fondante en bouche.

 

5 blancs d’œuf

160 g de sucre en poudre

1 pincée de sel

285 g de beurre à température ambiante, coupé en petits dés

arôme au choix : vanille; café ….

OU 150 grs de chocolat fondu et tiède

OU 5 càs bombées de noix de coco

OU  70 grs de purée de fruits

OU 3 càs de caramel liquide

Dans la cuve de votre robot (si elle est résistante à la chaleur, de type KitchenAid par exemple, sinon prenez un saladier) mélangez les blancs d’œufs, le sucre et le sel.

Placez la cuve (ou à défaut votre saladier) au-dessus d’un bain-marie sans toucher l’eau) et fouettez sans vous arrêtez, pendant 3 à 5 minutes, jusqu’à ce que le sucre soit dissout et que la préparation soit chaude au toucher, elle doit atteindre 60°C. Si vous n’avez pas de thermomètre, trempez votre index et votre pouce dans la préparation et vérifier qu’on ne sente plus aucun grain de sucre).

Versez la préparation dans le bol de votre robot et fouettez-la à grande vitesse jusqu’à ce qu’elle refroidisse, pendant environ 10 minutes. La meringue doit être bien brillante et avoir une texture aérienne, le bol du robot ne doit pas être chaud si vous placez votre main dessus. Si c’est chaud continuez de fouetter.

CBMS (1)

Pour que le glaçage soit réussi, la meringue suisse et le beurre doivent être tous les deux à la même température.

Remplacez le fouet du robot par la feuille et incorporez le beurre à basse vitesse, un morceau à la fois, jusqu’à ce que tout soit bien incorporé.

CBMS (2) CBMS (3)

A ce stade, le glaçage a l’air granuleux mais c’est normal

CBMS (4) CBMS (5) CBMS (6) CBMS (7)

ne vous inquiétez pas, continuez à fouetter, à vitesse maximale, jusqu’à ce qu’il se transforme en une crème onctueuse soit pendant 3 minutes environ.

Là je préfère remettre le fouet mais la feuille fonctionne aussi 😉

CBMS (8) CBMS (9)

Raclez les parois du bol puis incorporez l’arôme barbapapa et mélangez. Divisez la crème au beurre en deux et colorer une partie en rose et l’autre en bleu (commencez par deux gouttes puis rajoutez-en suivant l’intensité désirée) mélangez doucement pour ne pas incorporer trop d’air.

Si vous souhaitez utiliser le glaçage rapidement, couvrez-le et conservez-le à température ambiante sinon, mettez-le dans une boîte hermétique. Il se conserve jusqu’à 3 jours au réfrigérateur ou jusqu’à 1 mois au congélateur. Il faudra alors le ramener à température ambiante (au frigo si vous avez le temps ou au micro-ondes) puis le re-fouettez pendant 5 minutes avant de l’utiliser.

Quelques réalisations avec cette CBMS :

 

framboise-vanille  (2) clémentine-coco  (5) pralinoise- noisettes  (4)

 

Recette testée par

Loulou

loulou

Bûche chocolat – coco

Envie de tester une recette de bûche avant Noël et me voilà en cuisine !

J’avais envie de cette association, très classique certes, mais qui plaît à tous !

J’ai utilisé un emballage de bûche glacée du commerce de l’année dernière pour façonner ma bûche maison !

J’ai pris le chocolat au lait de mon partenaire Weiss pour être sûre d’avoir une ganache au chocolat démente et excellente !

J’ai aussi utilisé la fécule de mon partenaire Tipiak afin d’obtenir une génoise moelleuse et aérienne.

Pour les ganaches je me suis inspirée du site « C’est moi qui l’ai fait ! »

Et pour la décoration j’ai utilisé la recette de la crème au beurre à la meringue suisse déjà testée ici pour le gâteau des 9 ans de ma puce.

Penser à sortir la bûche du frais 30 à 45mins avant dégustation !

 

Génoise à la noix de coco :

4 oeufs

125 grs de sucre

80 grs de farine

45 grs de fécule Tipiak

40 grs de noix de coco râpée

Ganache chocolat au lait :

200 grs de chocolat au lait Weiss

1 càc de miel

60 grs de beurre

Ganache chocolat blanc – noix de coco :

180 grs de chocolat blanc

40 grs de noix de coco

1 càc de miel

60 grs de beurre

Crème au beurre à la meringue suisse :

71 grs de blancs d’oeufs (environ 2,5 blancs)

142 grs de beurre mou

142 grs de sucre fin

2 càs de noix de coco râpée

Préparer votre génoise : 

Préchauffer le four à 180°C.

Dans le bol de votre robot battre les oeufs et le sucre jusqu’à blanchiment et doublement de volume.

Ajouter la farine et la fécule tamisées puis la noix de coco. Mélanger délicatement en soulevant la masse à l’aide d’une maryse.

Déposer la pâte et l’étaler sur la plaque du four tapissée de papier cuisson.

Enfourner pour 12 à 15 mins.

Sortir la génoise du four et l’envelopper dans un torchon humide en la roulant. Laisser tiédir.

Lorsque votre génoise est presque refroidie la sortir du torchon et retirer le papier sulfurisé. La déposer sur votre moule (donc à l’extérieur de votre moule ! ) pour avoir la bonne taille. Laisser refroidir complètement ainsi.

La découper aux bonne dimension et garder les chutes pour la suite de la recette.

Placer votre génoise dans votre moule.

Préparer la ganache au chocolat au lait :

Dans un saladier au bain-marie faire fondre le chocolat et le miel.

Mélanger régulièrement à la spatule. Lorsque le chocolat a fondu ajouter le beurre mou en mélangeant bien. Retirer du bain-marie et laisser à température ambiante.

 Recouvrir la génoise dans le moule de ganache au chocolat au lait en égalisant bien la surface. Déposer un rectangle de génoise sur la génoise et appuyer légèrement. Mettre au frais.

Préparer la ganache au chocolat au blanc :

Faire comme pour la ganache au chocolat au lait en faisant attention car le chocolat blanc se mélange + difficilement que les autres chocolats.

Déposer votre ganache dans votre moule toujours en égalisant bien et couvrir de génoise pour fermer votre bûche. Mettre frais jusqu’au lendemain.

Préparation de la crème au beurre à la meringue suisse :

Mélanger le sucre et le blanc d’oeuf, faire mousser un petit peu.

Au bain-marie, faire chauffer le mélange blanc d’œuf + sucre sans cesser de le fouetter (même pas une seconde !) jusqu’à 66° au moins cinq minutes.

Vous ne devez pas arrêter de fouetter une seule seconde, sous peine de voir le blanc cuire !!! Si c’est cuit, c’est foutu..

Avec un kitchenaid (ou assimilé), vous pouvez directement utiliser le bol du robot dans le bain-marie.

Monter le mélange  en meringue ferme (avec le fouet) ‘à la vitesse 6 pour moi) et jusqu’à ce que le mélange redevienne tiède : c’est la meringue suisse.

Quand la meringue est tiède, utiliser la feuille du robot (ou à la spatule) sur vitesse lente (2 pour moi) et incorporer le beurre cube par cube.

Si vous souhaitez aromatiser votre crème, ajoutez y votre “arôme” en quantité souhaitée. Pour moi 2 càs de noix de coco râpée. Fouetter à vitesse 8 pendant 2/3 mins maxi pour obtenir une belle crème !

Mettre dans une poche à douille (pour moi silikomart) et faire le tour de votre bûche.

Décorer selon vos envie !

bûche choco coco   (1) bûche choco coco   (2) bûche choco coco   (3) bûche choco coco   (4)

bûche choco coco   (5) bûche choco coco   (6)