Bûche prune caramel

Voilà une recette de bûche où l’acidité des prunes (du verger et congelées) s’associe à merveille avec le caramel.

1 génoise 

1 dose de crème au beurre à la meringue suisse

3 càs de caramel liquide Tupperware

15 à 20 prunes dénoyautées

Préparer votre génoise et la rouler dans un torchon mouillé à la sortie du four. Laisser refroidir.

Dénoyauter vos prunes décongelées et les couper en morceaux. En conserver 3 ou 4 pour la déco.

Préparer votre crème au beurre en l’aromatisant avec les 3 càs de caramel liquide.

Dérouler votre génoise bien froide et tartiner de crème au beurre. Déposer les petits morceaux de prunes et rouler délicatement votre bûche. La mettre au frais 30 mins.

Couper les extrémités de la bûche pour que ce soit bien net. Recouvrir de crème au beurre, faire des stries à la fourchette délicatement puis décorer selon vos envies.

Remettre au frais et sortir la bûche 30 mins avant dégustation.

bûche prunes caramel (1) bûche prunes caramel (2) bûche prunes caramel (3) bûche prunes caramel (4) bûche prunes caramel (5)

Bûche pralinoise – noisettes

Voilà la dernière bûche réalisée pour ce réveillon ! Promis c’est fini pour cette année les bûches hihi !

J’ai utilisé pour cette bûche ma technique de la bouteille ici.

 

 

1 génoise parfumée à la vanille

170 grs de pralinoise fondu et tiédie

Crème au beurre à la meringue suisse  ou CBMS

2 gousses de vanille

colorant alimentaire brun chocolat pour la crème au beurre

noisettes mixées légèrement

noisettes entières pour la déco

Préparer votre génoise comme indiqué ici et la laisser refroidir enroulée dans un torchon de vaisselle humide.

Préparer votre CBMS.

Racler les parois du bol puis incorporer les graines de vanille et mélanger.

Dérouler votre génoise et couper un rectangle de la taille de votre rhodoïd. Le déposer dans votre bouteille garnie du rhodoïd.

Déposer quelques noisettes.

Verser votre crème au beurre en appuyant légèrement. Déposer un rectangle de génoise . Rajouter quelques noisettes et remettre de la CBMS.

Mettre un rectangle de génoise pour faire le fond.

Mettre au frais 1h minimum.

Ajouter le colorant à votre reste de CBMS et fouetter quelques secondes.

Démouler votre bûche sur le plat de service et couvrir d’une fine couche de CBMS colorée. Mettre au frais 30 mins.

Couvrir à nouveau d’une couche de CBMS et faire délicatement des rainures à la fourchette.

Décorer de noisettes caramélisées comme indiqué ici.

Mettre au frais et la sortir 30 mins avant dégustation.

pralinoise- noisettes  (1) pralinoise- noisettes  (2)

pralinoise- noisettes  (3) pralinoise- noisettes  (4) pralinoise- noisettes  (5)

Bûche framboises – vanille

Voilà la 2ème bûche réalisée pour ce réveillon ! Une bûche fruitée où la douceur de la vanille se marie à merveille avec l’acidité de la framboise.

J’ai utilisé des framboises du jardin surgelées que j’ai laissé décongelées mais vous pouvez utilisez des fraîches 😉

J’ai utilisé pour cette bûche ma technique de la bouteille ici.

 

 

1 génoise parfumée à la vanille

300 à 400 de framboises fraîches ou décongelées

Crème au beurre à la meringue suisse  ou CBMS

2 gousses de vanille

colorant alimentaire rouge pour la crème au beurre

150 grs de chocolat

4 crêpes dentelles

Préparer votre génoise comme indiqué ici et la laisser refroidir enroulée dans un torchon de vaisselle humide.

Préparer votre CBMS.

Racler les parois du bol puis incorporer les graines de vanille et mélanger.

Dérouler votre génoise et couper un rectangle de la taille de votre rhodoïd. Le déposer dans votre bouteille garnie du rhodoïd.

Déposer les framboises en tassant légèrement.

Verser votre crème au beurre en appuyant légèrement. Déposer un rectangle de génoise pour faire le fond ou comme moi du chocolat fondu et tiède avec des crêpes dentelles émiettées.

Mettre au frais 1h minimum.

Ajouter le colorant à votre reste de CBMS et fouetter quelques secondes.

Démouler votre bûche sur le plat de service et couvrir d’une fine couche de CBMS colorée. Mettre au frais 30 mins.

Couvrir à nouveau d’une couche de CBMS et faire délicatement des rainures à la fourchette.

Décorer de copeaux de chocolat et de framboises.

Mettre au frais et la sortir 30 mins avant dégustation.

framboise-vanille  (1) framboise-vanille  (2)

framboise-vanille  (3) framboise-vanille  (4)

Bûche noix de coco- clémentines

Pour ce Noël j’ai réalisé 3 bûches : deux à la crème au beurre et celle-ci à la crème pâtissière à la clémentine.

La recette peut vous sembler longue mais c’est juste parce que j’essaie de décrire au maximum les étapes  ! Elle est réalisée rapidement il n’y a que les temps de repos qui sont un peu longs 😉

Cette association de saveurs est juste divine ! La noix de coco adoucit la petite acidité des clémentines qui elles donnent du peps à cette bûche !

 

Crème Pâtissière à la clémentine :

50 cl de lait

4 jaunes d’oeufs

125 grs de sucre

70 grs de farine

le jus et les zestes de 4 clémentines

4 grs d’agar-agar

Génoise : 

2 œufs

65 grs de sucre

45 grs de farine tamisée

18 grs de fécule Tipiak

25 grs de noix de coco râpée

Décor :

clémentines

crème au beurre à la meringue suisse

noix de coco râpée

 

Préparation de la crème pâtissière :

Mettre le lait dans une casserole avec le jus (environ 15cl) et les zestes des clémentines faire chauffer à feu doux et à couvert puis couper le feu et laisser infuser 30 mins minimum.

Séparer les jaunes des blancs en conservant 2 blancs d’oeufs pour la suite.

Faire bouillir le lait en y ajoutant l’agar-agar et fouetter.

Ajouter le sucre aux jaunes et blanchir. Ajouter la farine tamisée.

Verser lentement et par petites quantités à travers un tamis le lait bouillant sur les jaunes et mélanger au fouet.

Remettre le tout dans la casserole et faire cuire quelques minutes à feu doux, en remuant sans cesse avec un fouet.

Quand la crème épaissit couper le feu et mettre dans un saladier de suite. Couvrir votre saladier de film étirable au contact de la crème.

Laisser refroidir puis mettre au frigo.

 

Préparation de la génoise : 

Mettre une casserole d’eau à chauffer.

Mettre vos œufs et le sucre dans un saladier. Blanchir le mélange au fouet. Placer le saladier sur la casserole d’eau chaude.

Monter votre mélange au fouet jusqu’au doublement de volume.

Retirer de la casserole et fouetter jusqu’au refroidissement.  Votre mélange doit faire un ruban.

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Ajouter la farine tamisée au fur et à mesure et mélanger la à la spatule délicatement.

Déposer sur la lèche-frite couverte de papier sulfurisé et enfourner pour 10 à 12 mins.

Mouiller un torchon de vaisselle propre.

Déposer votre feuille de cuisson avec la génoise sur le plan de travail et couvrir du torchon. Retourner le tout (le papier se retrouve sur le dessus) et retirer le papier. Rouler votre génoise dans le torchon et laisser refroidir.

 

Pour une bûche roulée :

Dérouler votre génoise, disposer la crème pâtissière, quelques morceaux de clémentines et saupoudrer d’un peu de noix de coco.

Rouler votre bûche en serrant bien mais doucement pour ne pas faire sortir toute votre crème.

Mettre au frais 4h minimum.

 

Décorer le tout avec de la crème au beurre à la meringue suisse, de noix de coco râpée et de petits décors.

clémentine-coco  (1)

clémentine-coco  (2)

clémentine-coco  (3)

clémentine-coco  (4) clémentine-coco  (5)

Crème au beurre à la meringue suisse (CBMS)

J’entends déjà certaines personnes dire :

« la crème au beurre … beurk !  »

« c’est gras et lourd, indigeste »

« c’est difficile à faire »

 

Et bien moi je dis NON !! La crème au beurre on adore ici ! Mais pour enlever cette petite sensation de lourdeur que l’on retrouve dans celle du commerce il y cette recette qui vous fera changer d’avis sur la crème au beurre !

 

Je vous copie/colle sa recette car elle est complète et absolument parfaite ! Je l’ai déjà réalisée plusieurs fois et je ne changerais plus maintenant !! Une douceur fondante en bouche.

 

5 blancs d’œuf

160 g de sucre en poudre

1 pincée de sel

285 g de beurre à température ambiante, coupé en petits dés

arôme au choix : vanille; café ….

OU 150 grs de chocolat fondu et tiède

OU 5 càs bombées de noix de coco

OU  70 grs de purée de fruits

OU 3 càs de caramel liquide

Dans la cuve de votre robot (si elle est résistante à la chaleur, de type KitchenAid par exemple, sinon prenez un saladier) mélangez les blancs d’œufs, le sucre et le sel.

Placez la cuve (ou à défaut votre saladier) au-dessus d’un bain-marie sans toucher l’eau) et fouettez sans vous arrêtez, pendant 3 à 5 minutes, jusqu’à ce que le sucre soit dissout et que la préparation soit chaude au toucher, elle doit atteindre 60°C. Si vous n’avez pas de thermomètre, trempez votre index et votre pouce dans la préparation et vérifier qu’on ne sente plus aucun grain de sucre).

Versez la préparation dans le bol de votre robot et fouettez-la à grande vitesse jusqu’à ce qu’elle refroidisse, pendant environ 10 minutes. La meringue doit être bien brillante et avoir une texture aérienne, le bol du robot ne doit pas être chaud si vous placez votre main dessus. Si c’est chaud continuez de fouetter.

CBMS (1)

Pour que le glaçage soit réussi, la meringue suisse et le beurre doivent être tous les deux à la même température.

Remplacez le fouet du robot par la feuille et incorporez le beurre à basse vitesse, un morceau à la fois, jusqu’à ce que tout soit bien incorporé.

CBMS (2) CBMS (3)

A ce stade, le glaçage a l’air granuleux mais c’est normal

CBMS (4) CBMS (5) CBMS (6) CBMS (7)

ne vous inquiétez pas, continuez à fouetter, à vitesse maximale, jusqu’à ce qu’il se transforme en une crème onctueuse soit pendant 3 minutes environ.

Là je préfère remettre le fouet mais la feuille fonctionne aussi 😉

CBMS (8) CBMS (9)

Raclez les parois du bol puis incorporez l’arôme barbapapa et mélangez. Divisez la crème au beurre en deux et colorer une partie en rose et l’autre en bleu (commencez par deux gouttes puis rajoutez-en suivant l’intensité désirée) mélangez doucement pour ne pas incorporer trop d’air.

Si vous souhaitez utiliser le glaçage rapidement, couvrez-le et conservez-le à température ambiante sinon, mettez-le dans une boîte hermétique. Il se conserve jusqu’à 3 jours au réfrigérateur ou jusqu’à 1 mois au congélateur. Il faudra alors le ramener à température ambiante (au frigo si vous avez le temps ou au micro-ondes) puis le re-fouettez pendant 5 minutes avant de l’utiliser.

Quelques réalisations avec cette CBMS :

 

framboise-vanille  (2) clémentine-coco  (5) pralinoise- noisettes  (4)

 

Recette testée par

Loulou

loulou