Bûche chocolat – coco

Envie de tester une recette de bûche avant Noël et me voilà en cuisine !

J’avais envie de cette association, très classique certes, mais qui plaît à tous !

J’ai utilisé un emballage de bûche glacée du commerce de l’année dernière pour façonner ma bûche maison !

J’ai pris le chocolat au lait de mon partenaire Weiss pour être sûre d’avoir une ganache au chocolat démente et excellente !

J’ai aussi utilisé la fécule de mon partenaire Tipiak afin d’obtenir une génoise moelleuse et aérienne.

Pour les ganaches je me suis inspirée du site « C’est moi qui l’ai fait ! »

Et pour la décoration j’ai utilisé la recette de la crème au beurre à la meringue suisse déjà testée ici pour le gâteau des 9 ans de ma puce.

Penser à sortir la bûche du frais 30 à 45mins avant dégustation !

 

Génoise à la noix de coco :

4 oeufs

125 grs de sucre

80 grs de farine

45 grs de fécule Tipiak

40 grs de noix de coco râpée

Ganache chocolat au lait :

200 grs de chocolat au lait Weiss

1 càc de miel

60 grs de beurre

Ganache chocolat blanc – noix de coco :

180 grs de chocolat blanc

40 grs de noix de coco

1 càc de miel

60 grs de beurre

Crème au beurre à la meringue suisse :

71 grs de blancs d’oeufs (environ 2,5 blancs)

142 grs de beurre mou

142 grs de sucre fin

2 càs de noix de coco râpée

Préparer votre génoise : 

Préchauffer le four à 180°C.

Dans le bol de votre robot battre les oeufs et le sucre jusqu’à blanchiment et doublement de volume.

Ajouter la farine et la fécule tamisées puis la noix de coco. Mélanger délicatement en soulevant la masse à l’aide d’une maryse.

Déposer la pâte et l’étaler sur la plaque du four tapissée de papier cuisson.

Enfourner pour 12 à 15 mins.

Sortir la génoise du four et l’envelopper dans un torchon humide en la roulant. Laisser tiédir.

Lorsque votre génoise est presque refroidie la sortir du torchon et retirer le papier sulfurisé. La déposer sur votre moule (donc à l’extérieur de votre moule ! ) pour avoir la bonne taille. Laisser refroidir complètement ainsi.

La découper aux bonne dimension et garder les chutes pour la suite de la recette.

Placer votre génoise dans votre moule.

Préparer la ganache au chocolat au lait :

Dans un saladier au bain-marie faire fondre le chocolat et le miel.

Mélanger régulièrement à la spatule. Lorsque le chocolat a fondu ajouter le beurre mou en mélangeant bien. Retirer du bain-marie et laisser à température ambiante.

 Recouvrir la génoise dans le moule de ganache au chocolat au lait en égalisant bien la surface. Déposer un rectangle de génoise sur la génoise et appuyer légèrement. Mettre au frais.

Préparer la ganache au chocolat au blanc :

Faire comme pour la ganache au chocolat au lait en faisant attention car le chocolat blanc se mélange + difficilement que les autres chocolats.

Déposer votre ganache dans votre moule toujours en égalisant bien et couvrir de génoise pour fermer votre bûche. Mettre frais jusqu’au lendemain.

Préparation de la crème au beurre à la meringue suisse :

Mélanger le sucre et le blanc d’oeuf, faire mousser un petit peu.

Au bain-marie, faire chauffer le mélange blanc d’œuf + sucre sans cesser de le fouetter (même pas une seconde !) jusqu’à 66° au moins cinq minutes.

Vous ne devez pas arrêter de fouetter une seule seconde, sous peine de voir le blanc cuire !!! Si c’est cuit, c’est foutu..

Avec un kitchenaid (ou assimilé), vous pouvez directement utiliser le bol du robot dans le bain-marie.

Monter le mélange  en meringue ferme (avec le fouet) ‘à la vitesse 6 pour moi) et jusqu’à ce que le mélange redevienne tiède : c’est la meringue suisse.

Quand la meringue est tiède, utiliser la feuille du robot (ou à la spatule) sur vitesse lente (2 pour moi) et incorporer le beurre cube par cube.

Si vous souhaitez aromatiser votre crème, ajoutez y votre “arôme” en quantité souhaitée. Pour moi 2 càs de noix de coco râpée. Fouetter à vitesse 8 pendant 2/3 mins maxi pour obtenir une belle crème !

Mettre dans une poche à douille (pour moi silikomart) et faire le tour de votre bûche.

Décorer selon vos envie !

bûche choco coco   (1) bûche choco coco   (2) bûche choco coco   (3) bûche choco coco   (4)

bûche choco coco   (5) bûche choco coco   (6)

Torta Caprese au citron

Dès que mon amie Claudine alias Gut a publié sa recette j’ai filé en cuisine !!

Je l’avais déjà vu chez Manuella et la c’était décidé je devais tester et goûter ! J’avais de beaux citrons bio à utiliser. J’ai donc préparé une autre recette et celle-ci !

Je regrette une chose : ne pas avoir doubler les doses hihi ! Merci ma Claudine et Manuella pour cette merveille.

J’ai choisi la présentation individuelle car plus pratique à déguster pour mes loulous en cour de récré , et pour moi en passant devant le plat hihi.

Je vous conseille de les déguster le lendemain ils sont bien meilleurs.

 

Pour un moule de 20 cm ou 12 cannelés :

100 gr de pistoles de chocolat blanc Weiss

75 gr  de beurre fondu

90 gr de sucre (moitié sucre blanc moitié sucre à la badiane)

100 gr de poudre d’amandes

2 oeufs entiers +1 jaune

25 gr de Maïzena

1/2 sachet de levure chimique (1/2 càc de bicarbonate de sodium)

1 citron jaune

Préchauffer le four à 165/170 °C.

Zester le citron et le presser pour obtenir le jus et réserver.

Fouetter au robot les oeufs et les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse

Ajouter le jus du citron et les zestes.

Ajouter la poudre d’amande, la Maïzena tamisée et le bicarbonate.

Terminer par le beurre fondu. Bien remuer le tout jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.

Déposer 1 bonne càs de pâte dans les moules à cannelés et y ajouter 3 ou 4 pistoles de chocolat.

Enfourner pour 20 à 25 mins (à surveiller)

Laisser le gâteau refroidir avant de démouler.

caprese citron   (1)

caprese citron   (2)

caprese citron   (3)

caprese citron   (4)

Duo de mousses au chocolat blanc & noir et poivre Timut

Vous savez que j’ai une addiction pour le chocolat… C’est tellement bon, il se prête à toutes sortes de recettes sucrées ou salées, il est anti-dépresseur …..  Bref je l’adore !!!

Voilà un dessert simple, gourmand, parfumé et qui exalte les papilles !

Il suffit d’avoir du bon chocolat, quelques épices et voilà !

J’ai réalisé 5 verrines de 150ml environ.

Pour la mousse au chocolat noir :

100 grs de fondettes chocolat noir Weiss

10 grains de poivre Timut Thiercelin

1,5 càs de sucre

3 blancs d’oeufs Protegg

Pour la mousse au chocolat blanc :

100 grs de fondettes chocolat blanc Weiss

2 crêpes dentelles

1 càs de sucre

3 blancs d’oeufs Protegg

Les 2 mousses se préparent de la même façon en laissant la 1ère prendre au minimum 2h au frais.

Faire fondre le chocolat au bain-marie et laisser tiédir :

* dans le chocolat noir ajouter le poivre Timut écrasé au mortier

* dans le chocolat blanc ajouter les crêpes dentelles écrasées

Battre les blancs en neige ferme et les ajouter délicatement au chocolat fondu. Verser dans une verrine et faire prendre au frais.

Faire de même avec la 2ème mousse et verser sur la 1ère.

Décorer de crêpes dentelles écrasées et de zestes d’orange séchés au moment de servir.

duo mousses choco  (1)

duo mousses choco  (2)

duo mousses choco  (3)

 duo mousses choco  (5)

Cookies au beurre de cacahuètes & pépites de chocolat blanc

Une recette chipée sur le sublime blog «La popotte de Manue» Ces cookies sont un vrai régal !

150 g de sucre roux

50 g de beurre mou

4 càs de beurre de cacahuète

1 œuf

150 g de farine

1/2 càc de levure chimique

50 g de pépites de chocolat

 Préchauffer le four à 160°C.

Fouetter le beurre mou avec le sucre et la pâte de cacahuète, le mélange doit être crémeux.

Ajouter  l’œuf, fouetter. Ajouter la farine et mélanger pour obtenir une pâte homogène.

Ajouter les pépites de chocolat.

Former des boules en les calibrant avec une cuillère à glace ou une cuillère à soupe.

(j’ai roulé ma pâte dans du film étirable en un long boudin et mis au frais puis je l’ai coupé en tronçons d’1/2cm d’épaisseur)

Déposer les boules sur un tapis siliconé ou du papier sulfurisé, appuyer dessus avec le dos d’une fourchette et enfourner pour 12 minutes.

Laisser refroidir sur une grille ! Lorsque ces cookies sortent du four ils sont mous, pas de souci ils sont quand même cuits et durciront en refroidissant.

PENTAX Image

PENTAX Image

PENTAX Image

PENTAX Image

PENTAX Image

Recette réalisée par

Sonia

sonia